Chirurgie Orthognatique | Face & Profil Orthodontie
Urgence Info-Patient
Chirurgie orthognatique

Chirurgie orthognatique

Qu’est-ce que la chirurgie orthognatique ?

Lorsqu’il y a des problèmes de déséquilibre des mâchoires qui ne peuvent pas être solutionnés seulement avec un traitement d’orthodontie, une chirurgie qui corrige l’alignement des mâchoires et des dents peut être nécessaire pour rétablir leur fonction et leur esthétique.

Cette chirurgie est utilisée quand la croissance des mâchoires est terminée (à partir de l’âge de 17 ans), et sert, entre autres, à modifier la position et/ou la morphologie de la mandibule, du maxillaire ou du menton.

À qui s’adresse la chirurgie orthognatique ?

Cette procédure éprouvée et sécuritaire peut solutionner les problématiques suivantes :

  • Problèmes de mastication ;
  • Apparence asymétrique du visage ;
  • Mâchoires supérieures et/ou inférieures qui sont trop avancées, reculées, larges ou étroites;
  • Menton fuyant ;
  • Usure des dents ;
  • Problèmes respiratoires lors du sommeil (apnée du sommeil) ;
  • Trop de gencive apparente ;
  • Béance antérieure (espace excessif entre les dents du haut et celles du bas) ;
  • Anomalies causées par un traumatisme (accident) ou un défaut de croissance.

Étapes du traitement

Phase orthodontique :

L’orthodontiste place des appareils fixes (ex. : des broches) sur les dents afin de les aligner et de les préparer pour la chirurgie.  Ces appareils sont généralement laissés en place de 12 à 24 mois avant la chirurgie.

Phase chirurgicale :

Par la suite, un chirurgien maxillo-facial est en charge de l’intervention chirurgicale qui est pratiquée sous anesthésie générale et durant laquelle il effectue des coupes au niveau des mâchoires pour les déplacer dans la position désirée. Il sécurise ensuite les os dans leur nouvelle position à l’aide de vis et de plaques.

Une greffe d’os à la mâchoire est parfois nécessaire.

La chirurgie orthognatique requiert un séjour d’un ou deux jours à l’hôpital.

Après la chirurgie

Suite et fin du traitement orthodontique :

  • Durant les quelques mois suivant la chirurgie, l’orthodontiste complétera les corrections dentaires (alignement des dents) et s’assurera de leur stabilisation avant d’enlever les appareils (broches).

Diète :

  • Après la chirurgie orthognatique, les patients doivent habituellement adhérer à une diète liquide durant la première semaine et une diète molle pour les 2 à 4 semaines subséquentes. Après un temps, des aliments plus solides sont ajoutés. Le respect du régime alimentaire recommandé est très important.
  • L’hydratation est également primordiale car elle aide au processus de guérison. Il est donc suggéré, pour un adulte moyen, de boire 3 litres de liquide toutes les vingt-quatre heures.

Contrôle de la douleur et des risques d’infection :

  •  Les douleurs postopératoires sont généralement bien contrôlées par les analgésiques et les anti-inflammatoires prescrits par le chirurgien. Des antibiotiques sont aussi prescrits pour prévenir les risques d’infection.

Enflure :

  • Il y a souvent une grande quantité d’enflure autour de la zone de la mâchoire, parfois accompagnée d’ecchymoses.
  • La majorité de l’enflure disparaît dans les premières semaines.
  • Pour aider à minimiser l’enflure, il est conseillé de dormir avec la tête surélevée à un angle de 45 degrés (avec deux oreillers) pour les deux premières semaines après la chirurgie

Retour à la vie normale :

  • Le retour au travail ou à l’école peut normalement s’effectuer dans un délai de 1 à 4 semaines après la chirurgie, selon la vitesse de guérison.

 

Une procédure éprouvée

La chirurgie orthognatique est maintenant une procédure pratiquée de façon courante et elle offre des résultats efficaces et stables.

Demandez à nous rencontrer pour savoir si vous êtes un bon candidat ou une bonne candidate pour la chirurgie orthognatique.